Siriman Camara, guide dans le Mandé

14 novembre 2009

Portrait 2

IMG_0080

Posté par Alexandre Magot à 16:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Pour contacter Siriman

Siriman a eu, mais n'a plus d'adresse mail.

Ainsi, le mieux pour le contacter, est de l'appeler directement par téléphone : (00223) 79 32 41 94

Vous pouvez également m'envoyer un message en cliquant sur "contactez l'auteur" (en haut à gauche) : je lui transmettrai votre message et ferai l'intermédiaire.

Posté par Alexandre Magot à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mélanie témoigne...

Voilà déjà un an que nous sommes partis à la découverte du Mali. Notre voyage a débuté sous les auspices de Siby, de son accueil, de ses coutumes, de ses habitants...

Nous avons eu la chance et le bonheur de rencontrer Siriman qui nous a ouvert l'esprit et les yeux sur le monde tel qu'il le connaît, tel qu'il le vit.
Sa connaissance de son environnement, de l'histoire de son peuple semble ne jamais se tarir.
Chansons, contes, anecdotes, légendes, humour...
Sa soif de partage, d'apprentissage, de communication et d'ouverture est une leçon de vie de chaque instant.

Merci Siriman pour tout ce que nous avons échangé qui demeurera à jamais gravé en chacun de nous...

Posté par Alexandre Magot à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2009

Daniel, Louise et Clément témoignent...

Voici le site de 3 voyageurs qui ont rencontré Siriman et qui nous font partager leur découverte de Siby.

Dans son mail m'autorisant à citer son site, Louise ajoute "Bien sûr, je me souviens très bien de Siriman. Comment ne pas s'en souvenir ? Nous avions été subjugués par son érudition, il connaît si bien son pays, ses légendes, sa végétation et tous ses bienfaits. Mais c'est aussi quelqu'un de très gentil et très modeste."

> Ici, vous trouverez le témoignage de leur 2 jours passés dans le Mandé.
> , vous pourrez y voir les photos

Posté par Alexandre Magot à 20:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juin 2009

Antoine témoigne...

J'ai rencontré Siriman voilà un an, et je suis allé le retrouver pour un second séjour il y a 1 mois et demi...

Dès le début, le contact est très bien passé : simplicité, sourires, humanisme, et aussi un savoir quasi intarissable sur le Mandé, son histoire, ses plantes et ses lieux aux pouvoirs parfois mystiques... Voyager avec Siriman, c'est aborder le monde et la vie d'une manière qui semble nouvelle mais qui, en réalité, est ancestrale.

Son accueil est chaleureux et vous trouverez toujours à qui parler avec ses amis réunis à l'ombre autour d'un thé. Le temps de finir votre verre et vous voilà partis chasser l'agouti ou le lapin dans les falaises ! Vous irez à la découverte des grottes et paysages du Mandé, et bien sûr, à la rencontre des villageois et de leur culture.

Si le cœur vous en dit, vous pourrez jouer au foot avec les jeunes sur le terrain du village jusqu'à ce que le soleil tombe et que, épuisé, vous rentriez au campement déguster l'agouti avec un bon riz-sauce ! Un air de simbi, des étoiles plein le ciel, vous profiterez de la fraicheur de la nuit, réalisant alors que vous êtes loin, très loin de ce qui fait votre quotidien...

N'hésitez pas à aller à sa rencontre et à soutenir son ambition de faire du tourisme un acte solidaire !

Posté par Alexandre Magot à 18:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


08 juin 2009

Brieuc et Stéphanie témoignent...

Nous avons rencontré SIRIMAN lors d’une virée dans le pays Mandé.
Siriman, c’est le charmant souvenir d’une véritable rencontre. Malgré son jeune âge  il est déjà empreint d’une grande sagesse. Il nous a reçus avec simplicité ds son campement. A la nuit tombée, nous avons partagé un plat de spaghettis sous les étoiles, il nous a offert quelques mangues et alors que nos paupières se faisaient lourdes, après une longue journée de voyage, il a commencé à nous parler de lui. Il nous a ainsi fait partager et découvrir sa culture avec tant d’enthousiasme : la confrérie des chasseurs, dont la charte peut être considérée comme l’une des premières déclarations des droits de l’Homme. Il n’était pas peu fier d’en être le descendant !

Puis, pour nous accompagner vers la fin de la soirée, il nous a souhaité une bonne nuit d’un air de kora (instrument traditionnel malien).

Un régal !

Allez suivre Siriman vous conter son pays Mandé ! Vous ne le regretterez pas.

Posté par Alexandre Magot à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juin 2009

Grotte de Jolibani

Peu connue, la grotte de Jolibani est pourtant d'une splendeur saisissante : les couleurs naturelles de la roche sont étonnantes !

jolibani_1

jolibani_2

C'est également un lieu chargé d'histoire : campement de fortune de Faidherbe, on y trouve également des inscriptions rupestres que Siriman pourra vous aider à décrypter...

jolibani_4

Posté par Alexandre Magot à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2009

Le Mandé, un pays à découvrir

mande_2

mande_1

Posté par Alexandre Magot à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2009

Case sacrée de Kéniéro

Nettement moins connue que la case sacrée de Kangaba... il s'agit pourtant d'une case très similaire dans son aspect et antérieure (chronologiquement mais également dans l'origine de sa réalisation) à sa jumelle :
Cette case trouve son origine au travers de l'histoire d'une famille très puissante de Kéniéro. Un fille de la famille est alors partie se marier à Kangaba. Parmi ses bagages, une grande partie des savoirs familiaux.
A Kangaba se trouve donc l'autre case sacrée, secondaire, liée à cette femme.


IMG_0084

Posté par Alexandre Magot à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2009

idée de circuit # 3

> Type : grand tour (véhicule nécessaire)
> Durée : min. 2 jours et demi
> Niveau : facile
> Parcours :

    * Jour 1 : 
      - Départ dans l'am de Siby
      - piste jusqu'à Bancoumana (3/4 d'h)
      - plage de Bancoumana, baignade, tour en pirogue
      - nuit à Balabougou (non loin de la plage de Bancoumana)

    * Jour 2 :
      - Kangaba : plaine de Kurukanfuga, case sacrée...
      - piste à travers le Mandé, tous les paysages du Mandé défilent. Visite possible de villages
      - Naréna : visite d'un site d'orpaillage
      - nuit à Naréna

    * Jour 3 :
      - Grotte de Jolibani
      - Puit sacré de Tabou
      - Dogorou (ancien village des dogons, avant qu'ils ne partent à Bandiagara - visite possible uniquement hors période d'hivernage)
ou : Cascade de djenjeni
      - Retour à Siby (nuit possible à la cascade)

Posté par Alexandre Magot à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]